Hivernage autoportée

Découvrez les étapes de mise en hivernage pour votre autoportée !

L’arrivée de l’hiver marque la fin de la saison de tonte de gazon. C’est à ce moment que l’hivernage de votre tondeuse autoportée doit être réalisé. Un hivernage bien préparé permet en effet d’entretenir votre appareil de tonte tout en augmentant sa durée de vie. Cette initiative est également idéale pour garder votre tondeuse en bon état de marche pour les belles saisons. La révision d’une tondeuse autoportée se fait en différentes étapes que nous avons détaillé pour vous.

La vidange d’un moteur de tondeuse autoportée

La vidange d’un tracteur pelouse fait partie des étapes importantes dans la préparation de son hivernage. En effet, il est conseillé de ne laisser aucun liquide dans le moteur ainsi que dans le réservoir si vous n’avez pas traité votre essence à l’additif de stabilisation et lorsque l’appareil n’est pas mis en marche pendant un certain temps. Le reste de carburant peut être vidangé, mais vous pouvez également laisser fonctionner le moteur jusqu’à ce que le carburant soit totalement épuisé, quoique cette méthode ne soit pas respectueuse de l’environnement.

tracteur tondeuse

La vidange de l’huile moteur d’une tondeuse autoportée se fait généralement au moins une fois par an avant l’hivernage. La vidange d’un moteur Biggs & Stratton se fait par exemple après 50 heures d’utilisation, ce qui équivaut à une année de tonte. Il est conseillé d’effectuer la vidange quand le moteur est à chaud afin de faciliter l’écoulement de l’huile. Certaines personnes utilisent également une seringue spéciale ou une pompe qui permet d’aspirer rapidement l’huile usagée. Une fois la vidange terminée, vous pouvez verser de l’huile neuve dans le moteur. N’oubliez pas non plus de nettoyer le filtre à air de l’autoportée. Cet accessoire évite l’infiltration de poussière dans le moteur. La bougie de l’autoportée nécessite aussi un entretien. En la brossant à l’aide d’une brosse métallique, vous vous débarrasserez des impuretés et des résidus de combustion.

Vérifier l’état de la lame d’autoportée

Pour que votre équipement de tonte soit fonctionnel après l’hivernage, l’entretien des lames de votre autoportée est nécessaire. Il est préférable de démonter les lames pour mieux les protéger. Les enduire de graisse évite également la formation de rouille et les dépôts de poussière pendant le remisage. Un lève-tondeuse vous sera très pratique pour soulever votre appareil. Cet accessoire permet d’incliner la tondeuse autoportée pour faciliter le démontage du dispositif de coupe.

autoportée

Les lames d’autoportée nécessitent aussi un affûtage régulier pour offrir une coupe nette et précise. Elles peuvent être aiguisées à l’aide d’une meuleuse à disque. Lors du meulage, vous devez respecter l’angle de coupe d’origine. De plus, les deux côtés doivent être équilibrés pour assurer une coupe nette. Afin d’éviter les accidents, il est préférable d’immobiliser la lame dans un étau avant l’affûtage. Par ailleurs, vous ne devez pas aiguiser les bords de la lame pour ne pas l’endommager.

Vérifier l’état de la courroie d’autoportée

La révision d’un tracteur tondeuse inclut également la vérification de l’état des courroies. Toutes les courroies présentes au niveau du dispositif de coupe et de la transmission doivent être inspectées une à une. Pour cela, vous devez identifier les marques d’usure ainsi que les entailles qui peuvent provoquer la rupture de la courroie de l’autoportée. Si l’une des courroies du moteur vous semble défectueuse, il est préférable de la remplacer par une neuve.

autoportée

Pièces neuves & d'origine

Garantie constructeur

Livraison express

Article en relation