Accueil/ Nos conseils d’entretien pour vos matériels de jardinage motorisés

Nos conseils d’entretien pour vos matériels de jardinage motorisés

L’autoportée

Mise en route au Printemps :

  • Il est important de contrôler votre niveau d’huile, si la vidange a été effectuée à la fin de la saison de tonte précédente. Le cas échéant, il faut commencer par faire la vidange du moteur. Démarrez le moteur quelques instants afin de fluidifier l’huile, procédez après à la vidange par aspiration au moyen d’une pompe ou en démontant l’écrou de vidange à la base du moteur. Privilégiez une vidange par aspiration qui permet de bien aspirer l’ensemble de l’huile, la vidange par bouchon peut laisser des traces d’huile usagée ainsi que des dépôts au fond du carter moteur. Si votre moteur possède un filtre à huile, remplacez-le par la même occasion.
  • Contrôlez l’état de la bougie en la démontant. Il faut ôter les dépôts de calamine à l’aide d’une brosse métallique. Si elle est trop sale ou trop faible, remplacez-la.
  • Reconnectez la batterie et graissez les cosses afin d’éviter le grippage de celles-ci.
  • Remplissez le réservoir avec une essence SP95 et un additif conservateur Briggs & Stratton. Si votre essence a déjà un complément d’additif vous n’êtes pas obligé de stocker le moteur en panne sèche durant l’hiver.
  • Contrôlez l’état du filtre à air et remplacez-le si nécessaire. Pour une utilisation normale, les fabricants moteur préconisent un remplacement annuel du filtre à air.
  • Le plateau de coupe doit être contrôlé également, vérifiez la présence ou non de débris qui pourraient gêner les courroies et les poulies. Contrôlez également l’état des lames qui sont à affûter ou à changer si trop usées.

Après une tonte :

  • Nettoyer le dessous du plateau de coupe, retirez les excédents d’herbe au-dessus du plateau et les éventuels débris qui peuvent se trouver entre les courroies et les poulies. Si vous utilisez un jet d’eau privilégiez un tuyau simple avec un embout plutôt qu’un nettoyeur haute pression trop puissant.
  • Vérifiez la bonne tension des courroies une fois le nettoyage du plateau effectué.
  • Faites le plein du réservoir avec de l’essence sans plomb 95 enrichie d’un additif conservateur type Briggs & Stratton ou Honda. Si vous ne disposez pas d’additif, fermez le robinet d’arrivée d’essence et faites tourner le moteur jusqu’à ce que celui-ci cale. L’essence stockée dans la cuve du carburateur sans additif peut causer de graves problèmes pour une utilisation ultérieure.

Stockage en fin de saison :

  • Démontez la batterie pour la stocker dans un abri pour éviter le gel et pour pouvoir redémarrer sans problème la saison suivante.
  • De la même manière qu’en fin de tonte si votre essence n’est pas traitée à l’additif il est important de caler en panne sèche (afin de vider la cuve du carburateur) et de vidanger le réservoir car l’essence contenue dans celui-ci risque de se dégrader de façon importante durant l’hiver et provoquer des dommages au carburateur.
  • Nettoyez complètement votre plateau de coupe, sous celui-ci, grattez et retirez l’herbe, ce qui empêchera une usure prématurée et une corrosion qui provoquera à terme des trous dans le carter de coupe de l’auto-portée. Sur le dessus du plateau, assurez-vous que l’ensemble poulie – courroie soit net et graissez ou vaporisez un dégrippant sur les poulies.
  • Si la vidange du moteur n’a pas été effectuée en début de saison, faites la pour l’hivernage. Si votre moteur est équipé d’un filtre à huile remplacez celui-ci. Si vous avez effectué la vidange du moteur en début de saison, contrôlez le niveau et réajustez-le si nécessaire.

Débroussailleuse

Mise en route au Printemps :

  • Contrôlez l’état de la bougie et éliminez les traces de dépôt à l’aide d’une petite brosse métallique. Si celle-ci est trop endommagée il est nécessaire de la remplacer.
  • Vérifiez l’état de votre filtre à air, si il est trop sale remplacez-le, si celui-ci est en mousse, vous pouvez y déposer une goutte d’huile moteur afin de légèrement l’humecter, ceci permettra de capturer les particules les plus fines. Attention toutefois à ne pas trop le graisser car cela le colmaterait et il serait alors nécessaire de le remplacer.
  • Inspectez l’état de vos outils de coupe, les couteaux ou lames de débroussailleuses doivent être plats et rectilignes et bien entendu affûtés. Pour les têtes de débroussailleuses à fil nylon, si le fil a été stocké tout l’hiver, il est possible qu’il soit trop cassant. Il sera alors nécessaire de le remplacer par du fil de débroussailleuse neuf.
  • Enfin vérifiez l’état de votre mélange, si celui-ci n’a pas été stocké avec un complément d’additif, il se peut qu’il soit périmé. En général un test à l’odorat vous indiquera si l’essence est encore fraîche. Pour éviter ce genre de problème, stockez votre mélange de carburant enrichi d’un additif de moteur 4 temps type Briggs & Stratton ou Honda. Faites le plein du réservoir avec un mélange dont la proportion huile / essence respecte scrupuleusement les préconisations du constructeur. Celle-ci varie en règle générale entre 2% et 3%. Si vous avez un doute sur le contenu de votre jerrycan essence pure ou mélange vous pouvez recourir au test du buvard : plongez un papier dans le carburant, séchez le, si une auréole apparaît le carburant a été enrichi d’huile, si celui-ci sèche et que l’essence s’évapore sans laisser de trace, il est probable que ce soit de l’essence pure. En cas de doute, n’utilisez pas le carburant et repartez sur des bases neuves, un jerrycan plein vaudra toujours moins cher qu’un changement de cylindre piston.

Après le débroussaillage ou stockage de fin de saison:

  • Démontez l’antiparasite afin de ne pas mettre malencontreusement en route la débroussailleuse ; Une fois cette opération effectuée, nettoyez le dessous du carter de protection et retirez l’herbe accumulée. De la même manière, inspectez et éventuellement graissez le renvoi d’angle de la débroussailleuse (inutile pour un coupe bordure à transmission directe).
  • Assurez-vous d’avoir un niveau de carburant suffisant. Si vous avez calé en panne sèche à la fin de votre travail, faites à nouveau le plein et démarrez la débroussailleuse. Stocker une machine en panne sèche provoque le séchage des membranes du carburateur et à terme, une perte d’étanchéité qui la rendra hors service. A nouveau ce carburant doit être enrichi de conservateur ou stabilisateur d’essence, la seule garantie pour qu’il ne se dégrade pas.

Robot de tonte

Mise en route au Printemps :

  • Il est temps de sortir votre station de charge du garage et de la rebrancher, si à la fin de saison elle est restée dans le jardin, il est important qu’elle ait été branchée au courant de manière à ce que le petit circuit imprimé qu’elle contient ne s’oxyde pas avec l’humidité de l’air.
  • Nettoyez le robot avec une bombe type « air sec » pour retirer les diverses poussières.
  • Vérifiez l’état de vos lames et les remplacer si nécessaire, l’herbe grasse du début de saison les sollicite davantage.
  • Rebranchez la batterie du robot (la débrancher en fin de saison et la stocker dans la maison ménage sa durée de vie).
  • Enfin il faut vérifier le bon fonctionnement des roues.

Durant la saison :

  • Contrôlez régulièrement les lames, leur état joue un rôle crucial dans la qualité de tonte
  • Inspectez par la même occasion les roues et leur bon fonctionnement

 

Stockage de fin de saison :

  • Débranchez la station de charge et stockez-la dans un endroit sec afin de préserver les éléments électroniques. Si celle-ci reste dehors, laissez un courant continu afin d’éviter l’oxydation de la carte électronique.
  • Débranchez la batterie du robot et rentrez la dans la maison afin d’éviter le gel ou les variations de température trop importantes.
  • Nettoyez le plateau de coupe du robot pour enlever les herbes et débris récoltés durant la saison.
  • Nettoyez les roues pour éliminer les éventuels résidus.

  

Taille-haie

Mise en route au Printemps :

 

  • Contrôlez l’état de votre bougie. Démontez-là et brossez-la afin de retirer les présences de calamine. Si elle est trop noircie ou trop faible lors du test d’étincelles, remplacez là.
  • Vérifiez l’état du filtre à air. Si celui-ci est trop sale, remplacez-le. Vous pouvez l’humecter avec une goutte d’huile de la même manière que pour une débroussailleuse afin de faciliter l’aspiration et le stockage dans le filtre des particules les plus fines. Attention à ne pas trop l’humecter car il serait alors impossible au carburateur d’aspirer l’air nécessaire à la formation du mélange air / carburant.
  • Vérifiez l’état et la fraîcheur du carburant. Si le mélange huile-carburant a été enrichi d’un additif de conservation pas de problème, le cas échéant, il est probable que votre carburant se soit dégradé et empêche un bon fonctionnement, voire le démarrage du taille-haie. Dans ce cas, vidangez le carburant contenu dans le réservoir et remplissez celui-ci d’un mélange huile-essence correctement dosé, enrichissez le d’un additif de conservation pour le préserver jusqu’à 36 mois. Dans tous les cas, respectez scrupuleusement le dosage huile-carburant préconisé par le fabricant. De la même manière que pour votre débroussailleuse en cas de doute sur le contenu d’un jerrycan faites le test du buvard en plongeant un papier dans le carburant, laissez sécher et constatez la présence ou non d’une auréole de gras. Si celle-ci est présente le carburant a été enrichi d’huile et il s’agit très probablement de mélange. Néanmoins si le doute subsiste, n’hésitez pas à refaire un mélange à base d’une essence récemment achetée en station-service et bien entendu associée à un additif de conservation.
  • Graissez les lames et éventuellement utilisez un nettoyant anti-résine pour les rendre totalement coulissantes. Les lames collées ou freinées par la présence de résine auront tendance à davantage solliciter l’embrayage (sur les modèles thermiques) ou à user prématurément le moteur (sur les taille-haies électriques ou à batterie).

 

Après le taillage des haies ou pour le stockage de fin de saison:

  • Graissez les lames avec un spray type WD-40 et éliminez les résines. Si vous taillez des essences de bois de type conifères, sapins ou résineux, préférez une bombe nettoyante anti-résine, un dégrippant ne nettoiera que partiellement les lames.
  • Vérifiez le niveau de carburant. Contrairement au moteur 4 temps type moteur de tondeuse à gazon ou autoportée il est recommandé de pas stocker un matériel 2 temps en panne sèche. Les membranes du carburateur ne seraient plus lubrifiées et risquent de sécher ou se fissurer. Il est donc important en cas de réservoir vide de faire le plein avec un mélange enrichie d’additif de conservation, de redémarrer votre taille-haie puis couper le moteur, ainsi les membranes du carburateur seront plongées dans le mélange huile-essence ce qui aura pour effet de les lubrifier.

 

Tronçonneuse

Mise en route :

  • Inspectez et brossez la bougie à l’aide d’une petite brosse métallique. Si celle-ci est trop noircie remplacez-la.
  • Contrôlez l’état du filtre et nettoyez si nécessaire les dépôts de sciures de bois. Si le filtre est trop sale remplacez-le afin de favoriser l’admission d’air vers le carburateur.
  • Vérifiez l’état du carburant si celui-ci n’est pas enrichi d’additif de conservation. Une odeur forte d’essence différente de celle que vous connaissez est un indice de carburant périmé. Il est important de stocker les moteurs 2 temps avec du carburant dans le réservoir et le carburateur afin de lubrifier les membranes, en conséquence il est primordial d’utiliser un additif de conservation afin d’éviter la formation d’eau dans le carburant qui est générée par l’éthanol contenue dans celui-ci.
  • Vérifiez la tension de chaine, celle-ci doit être suffisamment souple pour que les maillons entraineurs sortent légèrement (mais pas totalement) du guide chaine.
  • Contrôlez enfin que le guide soit bien rectiligne et qu’il n’ait pas été endommagé.

 

Après la coupe ou pour le stockage de fin de saison:

  • Enclenchez le frein de chaine afin que la chaine ne soit pas entrainée lors du prochain démarrage. C’est un élément de sécurité important.
  • Assurez-vous que le niveau de carburant soit adéquat, si vous tombez en panne sèche faites le plein, démarrez la tronçonneuse et couper le contact. De cette manière le carburateur et ses membranes seront lubrifiés. Le mélange doit être enrichi d’un additif de conservation pour éviter des déconvenues lors de la remise en route.
  • Enfin vérifiez l’état de la chaine de la tronçonneuse, affûtez la si nécessaire (lors du sciage si la tronçonneuse génère de la poussière et non plus des copeaux de bois il est temps de procéder à un affûtage ou au remplacement de la chaine de tronçonneuse. Pour un bon affutage manuel respectez le bon angle dans la gouge de chaine et faites un mouvement avant-arrière avec la lime tout en la tournant sur elle-même d’un demi-tour afin de gagner en efficacité.
  • Contrôlez également que la chaine soit bien graissée, si ce n’est pas le cas vérifiez le niveau d’huile de chaine et également les orifices de lubrification du guide qui peuvent être obstrués.

Tondeuse

Mise en route au Printemps :

  • Tout d’abord il faut inspecter le moteur. Vérifiez comme pour l’ensemble de vos appareils thermiques l’état de la bougie d’allumage. Démontez la contrôlez l’état de l’électrode. Si celle-ci est noircie brossez-la à l’aide d’une brosse métallique, procédez à son remplacement si cela n’a pas été effectué l’année précédente.
  • Procédez à la vidange du moteur si cela n’a pas été fait à la fin de la saison dernière, pour cela démarrez votre moteur et faites le tourner quelques instants afin de monter l’huile en température et la fluidifier. Une fois cette opération effectuée coupez le moteur, débranchez le capuchon de bougie, afin d’éviter une mise en route malencontreuse, il est temps de passer à la vidange, voici 3 méthodes classées par ordre d’efficacité : Par aspiration à l’aide d’une pompe plongée dans la jauge à huile, soit en basculant la machine sur le côté de façon à faire sortir l’huile par la jauge ou en utilisant le bouchon de vidange moteur situé à la base du carter moteur.
  • Enfin il est nécessaire et préconisé par les constructeurs de remplacer le filtre à air annuellement.
  • Faites le plein d’essence sans plomb 95 avec de l’additif conservateur type Briggs & Stratton ou Honda. Si le carburant stocké dans le réservoir et la cuve de carburateur de la tondeuse durant tout l’hiver n’a pas été traité à l’additif il est fort probable qu’il soit trop dégradé, dans ce cas vidangez votre réservoir ainsi que la cuve du carburateur.
  • Sur le châssis de la tondeuse à gazon il est important de contrôler les points suivants : L’état de la lame qui doit être affûtée et droite. N’essayez pas d’affûter une lame de tondeuse sans l’outillage adéquat, une lame doit être affûté avec un équilibrage particulier, lors de cette opération retirer trop de matière d’un côté entrainerait un déséquilibre de celle-ci ce qui aurait pour conséquences de faire travailler la mécanique de votre tondeuse de façon déséquilibré et provoquerait à terme des dysfonctionnements. En cas d’usure trop prononcée ou d’accrocs dans le métal remplacez là.
  • Si nécessaire pulvérisez du dégrippant type WD-40 dans les entrées de gaine des câbles, si ceux-ci ont grippés ils risquent de casser.
  • Contrôlez l’état de vos roues, graissez les si nécessaires.

 

Après la tonte ou pour le stockage de fin de saison :

  • Déconnectez le capuchon de bougie (cette opération est OBLIGATOIRE pour votre sécurité), basculez la tondeuse sur le côté (filtre à air vers le ciel afin de ne pas le souiller d’huile) et nettoyez le dessous du carter en retirant l’herbe collée dessus et/ou dans le carter de courroie pour les machines tractées. Pour cette opération si vous utilisez de l’eau privilégiez l’utilisation d’un jet d’eau classique, un nettoyeur haute pression mal utilisé peut entrainer des dommages sur l’appareil.
  • Contrôlez par la même occasion l’état de la lame et veillez à graisser la vis ou le boulon de lame pour faciliter son démontage ultérieur.
  • Si votre essence SP95 est enrichie d’additif conservateur vous pouvez laisser tel quel. Si ce n’est pas le cas il est important de la remiser après être tombé en panne sèche de façon à ne pas laisser de carburant sans additif dans la cuve de carburateur. Pour cela il vous suffit de fermer le robinet d’essence et de faire tourner le moteur jusqu’à la panne sèche. Si votre réservoir n’est pas équipé de robinet il peut être judicieux de vidanger celui-ci ou de le remplir avec une essence enrichie d’additif et faire tourner le moteur jusqu’à ce que cette nouvelle essence parvienne dans la cuve de carburateur. Sans additif l’éthanol contenu dans l’essence SP95 créé de l’eau ce qui provoquera à terme des dommages sur votre carburateur.
  • Si vous n’avez pas effectué la vidange de l’huile moteur en début de saison il est important de le faire à ce stade. Procédez comme indiqué plus haut afin de remplacer l’huile usagée de votre moteur par une huile neuve.